Etape suivante20 mai : Kayenta (AZ) – Sedona (AZ)
Après le briefing journalier et le plein d’essence, nous attaquons l’étape du jour. Un premier arrêt au Truck Stop Cafe de Tuba City pour boire un café puis un second arrêt au Trading Poste de Cameron où nous faisons le plein de souvenirs. Nous continuons notre route sur Flagstaff. Le paysage change, c’est boisé et plus verdoyant
Nous allons faire la pause de midi au Road House de la concession Harley de Bellemont sur l’I40 à l’ouest de Flagstaff. C’est un lieu « dédié » à la Route 66. Il y a un énorme barbecue à gaz, nous achetons des côtes de porc et quelques entrées pour compléter. Il n’y a pas beaucoup de choix. Pendant que la viande cuit, nous attaquons l’entrée, c’est des nouilles avec une vinaigrette. C’est absolument immangeable ! Il reste les côtes qui sont à l’image du pays. Gigantesques ! D’après leur taille les porcs doivent ressembler à des poneys. Après quelques photos nous reprenons la route. Retour sur Flagstaff et direction Sedona par la 89A.
Plus on se rapproche de Sedona, plus les fameux rocs apparaissent. Nous sommes sur la « Oak Creek Canyon Scenic Road ». C’est magnifique ! (Encore !) La route traverse des espaces boisés et nous longeons de nombreux ranchs, puis elle suit une rivière au milieu de paysages superbes. Arrivé à Sedona nous allons directement à l’hôtel Matterhorn Lodge pour déposer notre barda. Puis nous nous dirigeons vers les « Red Rock ».
Nous laissons les motos sur un parking et partons gravir le sommet d’un de ces Red Rock. D’en haut, le panorama est somptueux. Notre accompagnateur nous explique que la région de Sedona est réputée pour ces vortex qui agissent sur le spirituel et le métapsychique. De nombreux artistes habitent Sedona et elle est classée parmi les premières villes d’arts des USA. En effet lorsque nous nous promenons en ville, beaucoup de boutiques proposent des objets d'art ou spirituels. Nous nous contentons d’acheter un CD de Native American music. Devant les magasins, des brumisateurs rafraichissent l’atmosphère. Cela nous fait beaucoup de bien tant la chaleur est intense. Le soir nous dinons dans un Tex-Mex. Je ne sais pas trop quoi prendre et je choisis des fajitas. Et une bière mexicaine, une XX (dos Equis). Les fajitas sont excellentes. La viande, très bonne, est servie dans un poêlon où elle est encore en train de frire. Notre accompagnateur nous demande de ne pas faire de breakfast le lendemain matin car il nous réserve une surprise. Le rendez-vous est pris pour un départ à 08:00.
Début Etape précédente