Etape suivante Retour début Etape précédente1er août : Grand Canyon Village (AZ) - Page (AZ)
Nous nous sommes levés de bon matin pour continuer notre visite de Grand Canyon. Même que certains d'entre nous sont aller voir le lever de soleil. Je n'en ai pas eu le courage ! Le problème, en groupe, est que l'on se couche tard (après minuit) et que l'on se lève tôt (6:00) et cela tous les jours. Avec le décalage horaire que je n'ai pas encore assimilé, la fatigue de la route et la chaleur, je suis déjà sur les "rotules"...
Nous allons faire les différents points de vue du South Rim. L'avantage avec les motos c'est qu'il est facile de se garer. Il y a déjà beaucoup de monde et les places de parking sont rares. Pendant la nuit, l'orage s'est éloignée et aujourd'hui il fait assez beau et chaud. Il reste encore quelques nuages menaçants mais ils sont plus à l'est.
Aux alentours de midi nous reprenons la route. Un peu avant 13:00 nous sommes à Cameron et faisons une halte au Trading Post pour déjeuner mais aussi pour acheter quelques souvenirs. Deux heures plus tard nous enfourchons nos machines pour la suite de l'étape. Nous avons rejoins la zone orageuse et des nuages noirs menaçants cachent le soleil. Un peu plus loin nous faisons une halte car la pluie commence à tomber. Nous sommes arrêtés sur un parking où des Navajos couvrent rapidemment avec une bâche leurs étals de bijoux et de souvenirs. Nous enfilons nos habits pour la pluie et lorsque nous repartons elle a déjà cessée. Ce qui m'inquiéte le plus est le voyant rouge de ma moto. Depuis ce matin, il est allumé en permanence mais la moto fonctionne à merveille. Nous avons vérifié les freins et l'huile, tout est ok et elle démarre parfaitement. On espère trouver un concessionnaire HD à Page pour régler ce problème. Pour l'instant ça roule donc tout va bien.
Nous traversons Page et continuons pour rejoindre un point de vue situé un peu plus au nord. On s'arrête au carrefour pour attendre tout le groupe avant de s'engager sur la piste. Lorsque je veux démarrer, le démarreur tourne à peine. La batterie est à plat ... On comprend enfin ce qu'essayait de nous dire le voyant : - Eh ! Oh ! Il y a un problème d'alternateur ! Les copains me poussent et la moto démarre tout de suite. Nous allons faire quelques photos du lac Powell et profiter de la lumière du soir.
Arrivé à l'hôtel, Indy s'empresse de téléphoner chez Eaglerider de Las Vegas. Personne ne répond ! Il est trop tard, c'est fermé. On recommencera demain matin à la première heure (d'ouverture). En attendant, nous prenons possession de nos chambres et allons nous rafraîchir. Les chambres sont spacieuses. Nous sommes au rez-de-chaussée et chaque chambre bénéficie d'une petite terrasse équipée d'une table et de chaises. Nous allons dîner au steackhouse de l'autre côté de la route. L'ambiance est sympa et la nourriture est bonne. Il est assez tard quand nous allons nous coucher. La journée a été longue.