Etape suivanteNous traversons la ville à petite allure pour nous habituer aux motos. Elle sont maniable et le poids se fait oublié dès que l'on roule. Nous passons à côté du célébre "Superdome", le stade couvert de New Orleans. Après une halte pour faire le premier d'une longue série de pleins d'essence , nous traversons la banlieue et sortons de la ville. Direction le Bayou Gauche. Il est situé entre le Lac des Allemands et Lake Salvador.
Le soir nous dînons au non moins célèbre restaurant cajun « Mulate’s ». Le plafond est tapissé de cartes de visite. Nous ne dérogeons pas à la tradition et nous en épinglons une avec toutes nos signatures.
Après le briefing matinal nous mettons les affaires indispensables (vêtements de pluie, un vaporisateur d'eau pour se rafraîchir ou pour nettoyer la visière du casque, etc...) dans les sacoches. Nous faisons le checkup des motos par précautions bien qu'elles ont été révisées avant de nous parvenir. Enfin nous enfourchons nos machines. Je suis assis sur "la légende" ! C'est la première fois que je monte sur une Harley-Davidson Road King. Je roule en Kawasaki VN800 Classic, un custom genre Harley mais plus petite et bien sûr mon rêve est de rouler en Harley-Davidson. La Road King est dotée d'un moteur de 1340 cm3 et pèse ses 340 Kgs. Ca ne se conduit pas comme une mobylette. C'est avec jubilation mais aussi avec une certaine appréhension que j'enclenche le démarreur. Les bagages, eux, sont transportés, dans le pick-up de Fabrice.
C’est à bord d’un gros airboat que nous parcourons les canaux. Le vacarme du moteur est infernal, heureusement qu'il y a des casques à disposition pour la protection des oreilles. Le pilote arrête le bateau au milieu d’un canal puis lance des marshmallows dans l’eau. Il suffit de quelques secondes pour que des alligators surgissent et s’en emparent. Nous débarquons sur un bout de terre près d’une cabane de chasseurs et le pilote les attire à nouveau de la même façon. Il semble que les alligators soient friands de marshmallows.
10 mai : New Orleans (LA) – Breaux Bridge (LA)
Au retour, nous faisons une halte pour déjeuner dans un diners. Au moment de verrouiller la moto je ne retrouve pas les clés. La particularité des Harley-Davidson est que la clé ne sert qu'à bloquer le démarreur. Une fois la moto en marche il faut retirer la clé est la ranger soigneusement pour ne pas la perdre. Les "Harleyistes" ont un porte-monnaie relié à leur ceinturon par une chaîne où est fixé un mousqueton auquel ils suspendent la clé. N'ayant pas cette chaîne, je range la clé dans une poche de poitrine de mon blouson. Je palpe ma poche et me rends à l'évidence : pas de clé ! Je pense l'avoir tombé après la visite du bayou. Je retourne sur place et avec mon épouse on commence à chercher sur le sol du parking. Un gars sors d'une maison et nous demande si nous avons besoin d'aide, nous lui expliquons que j'ai perdu la clé de la moto et il se met à chercher avec nous. Quelques instants plus tard, il appel des collègues et nous sommes six ou sept à scruter le sol. On ne trouve rien ! Je regarde à nouveau dans ma poche et je sens la clé coincé dans un repli de la doublure en haut de la poche. Je fais un signe discret à mon épouse et ayant honte de ma bévue je fais croire à tout le monde que je viens de retrouver les clés. Les gars sont content pour moi. Je les remercie et nous nous dépêchons de rejoindre le groupe et essayer de dêjeuner à notre tour. Après le repas nous poursuivons notre balade à travers la Louisiane. Les bords de routes sont jonchées de débris de pneus. Il y a aussi beaucoup d'animaux écrasés et contrairement à la France où l'on voit des chats et des chiens, ici ce sont quelques alligators et surtout les tatous qui sont victimes des véhicules. Les pare-brises sont constellés par les différents insectes qui s'écrasent dessus. Même nos habits ne sont pas épargnés. Comme tout le reste, ces bestioles sont énormes et les impacts sont en conséquence. Nous visitons la demeure de la célèbre plantation « Oak Alley » et finissons notre étape à Breaux Bridge près de La Fayette au Holiday Inn Express.
Début Etape précédente