Début Etape suivante Etape précédente4 août : Moab (UT) - Salt Lake City (UT)
En début d'après midi, nous pénêtrons dans Salt Lake City, du moins ses faubourgs, car c'est long, très long avant que l'on arrive à notre hôtel le Best Western Gardenn Inn situé dans Downtown. Nous prenons nos chambres et déposons nos affaires. Pendant que le groupe va visiter la ville je me rends avec Indy à la concession Eaglerider pour voir s'ils peuvent me remplacer le Fat Boy par une RoadKing. Je suis le pick-up dans le dédale des échangeurs, puis d'un coup on se retrouve dans le calme d'une zone industrielle. Pas de chance, nous sommes jeudi, les motos ne sont pas encore rentrées et pour cause de Sturgis, tout est loué. Il y a des blousons comme je cherche. J'en essaye un et il me va bien. Ce n'est pas la qualité HD mais ça peut faire pour finir le voyage. Indy marchande, disant que comme il ne pouvait pas me fournir une nouvelle moto il pouvait faire un geste. En fin de compte j'ai le blouson pour $125, on me fait cadeau des taxes. Cela fait à peu près 100 euros ... Un truc impensable en France pour ce genre d'article. Retour à l'hôtel en faisant la route en sens inverse, la circulation est plus dense encore, il est plus de 17h et ça doit être la sortie des bureaux.
C e matin c'est très nuageux. On va certainement se mouiller comme l'a prédit la météo. Il fait frais, c'est au moins ça... Didier a eu une bonne surprise, un ranger est venu raporter son pass à l'hôtel. On se pose la question de savoir comment ils ont pu nous retrouver ici, car hier soir il ne leur a pas dit dans quel hôtel ils étaient descendus. Ils n'ont quand même pas téléphoner à tous les hôtels de Moab pour les retrouver ! Cela restera un mystère ... Nous prenons la route et après quelques miles nous recevons les premières gouttes. On roule encore un peu en espèrant que cela ne va pas durer, mais on n'y croit pas trop vu l'aspect du ciel. De gros nuages noirs nous surplombent. On s'arrête donc pour enfiler nos vêtement de pluie. Et on fait bien ! La pluie se met à tomber dru. Il faut redoubler d'attention pour la conduite, surtout en cas de freinage. A Crescent Junction, nous quittons la highway 191 pour l'I70. Pour une fois, je suis content de prendre l'autoroute. Il y a peu de circulation et on est plus à l'aise pour rouler sous cette pluie. Malheureusement cela ne dure pas longtemps car juste après Green River nous quittons l'I70 pour la highway 6. Mais cette dernière est large et droite. Comme la plupart des routes américaines le revêtement est en bon état et c'est un plaisir de rouler. La circulation est pratiquement inexistante. Arrivé près de Helper, le ciel est plus clair et la pluie cesse rapidement. Au niveau de Soldier Summit on voit le ciel bleu à travers la masse nuageuse. On traverse des étendues boisées et la route est bordée de prairies vertes. On apercoit de temps à autres, en contrebas, des cadavres de daims qui ont dû être fauchés par des véhicules. On s'arrête pour enlever nos vêtements de pluie. Nous traversons Provo, puis Orem. Nouvelle halte, mais cette fois-ci à la concession Timpagonos Harley-Davidson d'Orem. C'est une grande concession très bien achalandée. On en profite pour s'habiller plus lègèrement car maintenant que le soleil a fait son apparition, il fait très chaud. Je cherche un blouson en cuir style "Perfecto" mais ceux proposés ne me vont pas. Cette année j'ai fait l'impasse sur le blouson de cuir, je ne l'ai pas emmené afin d'en rapporté un de mon voyage. Je prends quand même un T-shirt au sigle de la concession. Ma femme par contre à trouvé son bonheur avec les blousons. Elle se fait plaisir en achetant un super blouson d'été avec dans le dos un embossage Harley-Davidson dans le cuir. Nous profitons de cette pause pour faire celle du déjeuner. On repart à l'est et bifurquons sur la highway 189 en direction de Heber. Une superbe cascade proche de la route accroche notre regard. Indy se gare sur le parking presque au pied de la cascade. C'est une illusion car elle est encore un peu éloignée, mais pas tellement. C'est "Bridal Veil Falls". Dommage que l'on soit en été car le débit n'est pas très élevé. Nous faisons quelques photos.

A 20h30 le groupe est réuni pour aller dîner. Il fait nuit et Indy nous propose d'aller au Denny's qui est tout proche. On marche une dizaine de minutes, dans les rues de la ville qui sont très calmes par rapport à l'après midi. On s'installe à une grande table formée de plusieurs petites que les serveuses ont rapidement disposées. Indy nous conseille de prendre un breakfast comprenant des oeufs, des pancakes, des saucisses et du bacon et de faire remplacer la "sour cream" par de la "strawberries marmalade". En effet on se régale et cela suffit largement à nous rassasier pour une somme des plus modique. La quantité de nourriture offerte dans un breakfast étant supérieure à celle habituelle de nos repas du soir. Puis nous rentrons tranquillement, il fait bon dehors à cette heure, mais il n'y a pas grand chose à voir dans ce quartier qui a l'air vraiment calme. Nous rentrons donc directement à l'hôtel et regagnons nos chambres. Je fais le trie des photos de la journée mais il n'y a pas grand chose à faire. A part une série prise vers la cascade et quelques une en ville, il n'y a qu'une dizaine de photos pour cette étape. A la TV la météo annonce une belle journée pour demain avec quelques risques d'orages.