17 juin : Cascade Locks to Everett (641 kms)
Dès mon réveil, je vais sur le balcon pour voir le temps qu'il fait. Le ciel c'est couvert durant la nuit mais rien de bien sérieux. C'est beaucoup plus nuageux vers le nord et malheureusement c'est notre direction. Nous partons rapidement car l'étape est assez longue, c'est la plus longue du circuit. L'air est vif, aussi nous nous habillons bien. Nous traversons la Columbia par le Bridge of Gods puis à Carson River Valley nous prenons la Wind River Road en direction de Mount St Helens. Au fil des kilomètres nous prenons de l'altitude et le froid se fait plus intense. Je m'arrête car j'ai froid aux jambes et nous mettons les pantalons de pluie qui feront une barrière supplémentaire contre l'air froid. La route est totalement déserte, il n'y a absolument personne. Nous sommes en pleine forêt, la Gifford Pinchot National Forest.
Soudain des plaques de neige parsèment ça et là le bord de la route, puis c'est une bande continue qui remplace ces plaques. Il fait de plus en plus froid. A 5 kms de l'embranchement avec la Hwy 25, près de Swiff Reservoir, la route est fermé par une barrière et une pancarte " Snow - Road Closed". Je peste car nous avons fais pas mal de route déjà. Je sors la carte et m'aperçois qu'il faut que nous fassions un sacré détour pour rejoindre la route qui mène à Mt Rainier NP. L'étape qui devait faire initialement 436 kms risque d'être plus longue, beaucoup plus longue. Je me dis qu'il n'est pas possible que cette route ne soit pas signalée comme fermé au départ. Nous n'avons pas dû voir le panneau ! Pas étonnant qu'elle ne soit pas fréquentée !
Nous retournons sur Carson River Valley pour reprendre la Lewis and Clark Hwy en direction de l'est. Nous longeons la Columbia jusqu'au niveau du Sam Hill Memorial Bridge pour bifurquer au nord par la Hwy 97 en direction de Yakima.
La route monte fortement et nous rattrapons rapidement une longue file de camions et voitures qui s'essoufflent dans la pente. La visibilité est excellente, il n'y a aucun véhicule en contresens. Je mets le clignotant et donne des gaz, l'Electra rugit et en quelque dépassement je me retrouve en tête du convoi que je distance rapidement. Après le col, nous attaquons une longue descente vers la plaine que nous surplombons. L'air se réchauffe rapidement.
A Yakima, nous faisons le plein d'essence. Il fait très chaud et les gens doivent se demander ce que nous faisons habillés comme ça. Nous enlevons quelques "pelures" et continuons la route en direction de Mt Rainier par la Hwy 12. Cela fait du bien d'avoir chaud ! De nombreux vergers bordent la route. Nous prenons de l'altitude et la forêt remplace les vergers. A gauche de la route, une rivière tumultueuse dévale vers la vallée. Elle provient d'un immense lac, Rimrock Lake, que la route longe sur toute sa longueur. Nous faisons une petite halte pour nous dégourdir les jambes. Plus loin sur la route on aperçoit d'autres lacs plus petits, enchâssés dans la forêt ou près de la route. Puis la neige refait son apparition, nous sommes à White Pass qui doit être une petite station de ski car il y a quelques remonte-pentes.
Encore quelques kilomètres et nous bifurquons à droite vers Mt Rainier NP par la 123. La route monte rapidement, l'air devient vif. Nous profitons d'un arrêt photo pour remettre toutes nos "pelures". Puis comme à Mt St Helens, la neige commence à border la route. Le ciel est bouché et l'on ne voit pas grand chose. Je m'arrête pour prendre des gants plus chauds. J'ai les mains et les jambes complètement gelées. La route se dégrade, de nombreuses pierres et des plaques de neige jonchent la route qui est défoncée par endroit. De l'eau ruisselle partout. Mon épouse, pas très rassurée, ne prend plus de photos. Mes jambes sont prisent d'un tremblement que je ne peux pas contrôler
Début A suivre ...Nous arrivons enfin au col et entamons la descente. J'espère qu'il va faire plus chaud en descendant. Mais arrivés dans la vallée, je grelotte toujours, mes jambes tremblent toujours. Nous faisons un arrêt essence et prenons un café pour nous réchauffer. Les gens sont en T-shirt, ils nous regardent bizarrement car nous sommes vêtus comme s'il faisait -10°. La route défile et nous avons toujours froid. On ne profite même pas du paysage. Nous passons dans la banlieue de Seattle. Nous avions prévu de faire une courte visite de la ville dans l'après-midi, mais ce détour a chamboulé tous nos plans. Notre fin d'étape est à Everett quelques kilomètres au nord de Seattle. Nous y allons directement.
A Everett, une petite bruine nous accueil. Il ne manquait plus que cela... Mais ce n'est pas grave, on est arrivé à bon port ! Je n'ai jamais été aussi heureux d'arriver à la fin d'une étape. Nous trouvons facilement sur Pacific Avenue (grâce au GPS) l'hôtel Best Western Cascadia Inn que j'avais noté sur ma liste. Il y a de la place. La réceptionniste qui est motarde s'aperçoit de notre lassitude et nous offre chacun une bouteille d'eau et un chiffon en microfibre pour nettoyer la moto. Nous la remercions. Nous gagnons avec bonheur notre chambre puis après avoir pris chacun une longue douche pour nous réchauffer nous partons dîner dans un restaurant proche de l'hôtel. On regrette d'être passer si près de Seattle et de n'avoir pu la visiter. Le pire est que nous n'avons pas vu Mt St Helens et pratiquement rien de Mt Rainier. Toute cette route pour rien ! Si nous avions su, nous aurions fait étape à Portland et tiré tout droit sur Seattle. Mais nous ne pouvions pas prévoir... Ce sont les aléas de la route.